De Philippe Faucon

 

 

Avec Moustapha Mbengue, Emmanuelle Devos, Fantine Harduin

 

Genre Drame

 

Nationalité français

 

Durée : 1h31

 

 

 

séance unique, en avant-première

Samedi 22 septembre

  21h


film présenté en partenariat avec le GNCR,

dans le cadre de la sélection "Le meilleur de la Quinzaine"

Le résumé

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer.
Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation comme une nécessité de fait : l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes.
Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue. Au début, Amin est très retenu. Il y a le problème de la langue, de la pudeur. Jusque-là, séparé de sa femme, il menait une vie consacrée au devoir et savait qu’il fallait rester vigilant.

C’est le titre le plus court d’une carrière qui n’en manque pourtant pas : Amin, quatre lettres qui ornent avec sobriété, comme un cartel au bas d’un tableau, le dernier long-métrage de Philippe Faucon, venu illuminer la dernière ligne droite de cette 50e Quinzaine des réalisateurs.  Mathieu Macheret - Le Monde

Amin”, Philippe Faucon au sommet de son art modesteSerge Kaganski les inrockuptibles
Une fois encore, par petites touches épurées, précises, Faucon déploie une vision complexe qui atteint des sommets émotionnels sans avoir jamais recours à de grossiers procédés tire-larmes. ChapeauSerge Kaganski - Les inrockuptibles

Télécharger

le programme en cliquant ci-dessous


 en AOUT