Drame, Fantastique de Lucas Delangle

 

avec Thomas Parigi, Edwige Blondiau,

          Lou Lampros 

 

 

 Durée: 1h32

  

Les séances

  Mercredi 25 janvier   18h

Dimanche 29 janvier   21h


Le résumé

Un village de montagne. Haut dans les Alpes. Jacky Caillou vit avec sa grand-mère, Gisèle, une magnétiseuse guérisseuse reconnue de tous. Alors que Gisèle commence à lui transmettre son don, une jeune femme arrive de la ville pour consulter. Une étrange tache se propage sur son corps. Certain qu’il pourra la soigner, Jacky court après le miracle.

Ce premier long-métrage mêle naturalisme et fantastique dans un récit en apesanteur, où l’amour tente de dévier le cours des contes cruels.
Le Monde - Clarisse Fabre

Dans les faits, c’est un petit chef-d’œuvre de fantastique pastoral, plein de petits riens et de choses impossibles, modeste et immense à la fois.
Libération - Lelo Jimmy Batista
 
Avec sa volonté d’ancrer la fiction dans un territoire, son habileté à faire cohabiter des acteurs (la troublante Lou Lampros, Jean-Louis Coulloc’h) et des non-professionnels, Lucas Delangle s’inscrit dans le sillon d’Alain Guiraudie − on pense souvent à Rester vertical. Il y a pire comme influence.
Télérama - Samuel Douhaire

Bien plus qu’une énième tentative de « fantastique à la française », Jacky Caillou est d’abord la chronique nue et redoutable d’une passion et le récit d’une initiation: celle menant, par-delà toute contingence (esthétique, narrative ou de genre), à la révélation d’un amour fou dans la vie simple et discrètement oraculaire de Jacky Caillou.
Cahiers du Cinéma - Vincent Malausa

 

L'ensemble des films sont accessibles aux personnes malentendantes.



Salle classée

Art et essai

avec deux labels :

  Jeune Public

  Patrimoine Répertoire

Salle associative

gérée et animée par

Villedieu-Cinéma

en partenariat avec

 avec le soutien de

 adhérant à