Drame de Saeed Roustaee

avec Taraneh Alidoosti, Navid Mohammadzadeh,

          Payman Maadi

 

 Durée: 2h49

 

   en version originale sous-titrée

Les séances

Mercredi 28 septembre  17h30

Jeudi 29 septembre  21h

Samedi 1er octobre   17h30

      


Le résumé

Leila a dédié toute sa vie à ses parents et ses quatre frères. Très touchée par une crise économique sans précédent, la famille croule sous les dettes et se déchire au fur et à mesure de leurs désillusions personnelles. Afin de les sortir de cette situation, Leila élabore un plan : acheter une boutique pour lancer une affaire avec ses frères. Chacun y met toutes ses économies, mais il leur manque un dernier soutien financier. Au même moment et à la surprise de tous, leur père Esmail promet une importante somme d’argent à sa communauté afin d’en devenir le nouveau parrain, la plus haute distinction de la tradition persane. Peu à peu, les actions de chacun de ses membres entrainent la famille au bord de l’implosion, alors que la santé du patriarche se détériore.

Roustaee confirme son impressionnante maîtrise cinématographique déjà à l’œuvre sur La Loi de Téhéran, et qu’il affine encore en la rendant moins « visible » mais encore plus pertinente. La marque des grandes mises en scène.
Nicolas Rieux - mondocine.net

Avec Leila et ses frères, Saeed Roustaee prolonge donc son autopsie de la société iranienne via une fresque familiale fleuve et faussement intime, dont les enjeux dramatiques traduisent en filigrane les bouleversements sociétaux sous-jacents d’un pays aux prises avec ses propres contradictions. (...) Puissant et terriblement pertinent !
lebleudumiroir.fr

Derrière cette tragédie familiale quasi cornélienne, se cache le destin d’un pays, l’Iran, étouffé par l’embargo américain, l’inflation galopante, la destruction de l’emploi et le poids du conservatisme religieux. Un choc cinématographique. (...)
Une fois de plus, le cinéma iranien offre au spectateur occidental une aventure familiale et sociale des plus intenses. Leila et ses frères est un film dur, décourageant par certains aspects, mais dont la vertu principale est d’inviter les spectateurs à échapper au simplisme de la pensée et à se souvenir que le progrès, avant d’être économique et technologique, trouve ses racines dans la liberté et l’éducation.
Laurent Cambon - avoir-alire.com

L'ensemble des films sont accessibles aux personnes malentendantes.



Salle classée

Art et essai

avec deux labels :

  Jeune Public

  Patrimoine Répertoire

Salle associative

gérée et animée par

Villedieu-Cinéma

en partenariat avec

 avec le soutien de

 adhérant à