Documentaire français de Julien Faraut

 

Durée: 1h35

 

 

  

La séance

Jeudi 28 novembre  21h


Le résumé

Le cinéma ment, pas le sport… Au début des années 80, le tennisman John McEnroe est copié dans toutes les écoles, étudié sous toutes les coutures, filmé sous tous les angles. Roland Garros 84 : il a tutoyé la perfection, et pourtant…

La phrase en exergue – « Le cinéma ment, pas le sport » (Jean-Luc Godard) – met en alerte sur un documentaire qui irait bien au-delà du tennis. C’est le cas. La Voix du Nord par Christophe Caron

 

Cette fascinante étude de caractère nous fait entrer dans l’esprit du génie?: à savoir une sublimation incompréhensible de contradictions. Cahiers du Cinéma par Stéphane Delorme

 

Le film est donc un petit traité amoureux et galvanisant, nerveux et tendu, sur un artiste méticuleux au possible, qui considère le sport comme un art, comme un endroit centripète et victorieux de son plaisir intime. La Septième Obsession par Thomas Aïdan

 

[...] "L'Empire de la perfection" repose sur un choix d'images d'archives inédites d'une puissance stupéfiante : rarement en effet les joueurs ont été filmés d'un point de vue si proche. Positif par Grégory Valens

 

Télécharger

le programme en cliquant ci-dessous


Classique sur grand écran

Salle classée

Art et essai

avec trois labels :

  Jeune Public

  Recherche découverte

  Patrimoine Répertoire

Salle associative

gérée et animée par

Villedieu-Cinéma

en partenariat avec

 avec le soutien de

 adhérant à