Le moindre geste

 

Documentaire de Fernand Deligny

                           José Manenti

                          Jean-Pierre Daniel

   1h45

 

 

 

Yves est considéré par l'institution hospitalière comme "inéducable et irrécupérable". Pris en charge en 1958 par Fernand Deligny, éducateur singulier dont les tentatives de cures libres refusaient l'ordinaire des méthodes psychiatriques, Yves devient en 1962 le personnage central d'un film tourné dans les Cévennes.

Yves et Richard s'évadent de l'asile. En se cachant, Richard tombe dans un trou. La fille d'un ouvrier de la carrière proche observe Yves resté seul et le ramène à l'asile.

 

"Le Moindre Geste" est un film au moins aussi déroutant que sa fabrication. Tourné pendant presque 3 ans sur les chemins cévenols par Josée Manenti, il nous donne à voir, en creux, la démarche de Fernand Deligny qui tenta d'autres façons d'approcher la folie et l'autisme en particulier. Une approche libertaire et poétique. Le soir venu, Yves confiait à un magnétophone ses longues diatribes enflammées. Il y reproduit de façon géniale la musique des discours d'autorités : médecins, curés ou hommes politiques. Il en résulte une parole autant insensée que drôle qui révèle les limites et la violence de notre monde dit "normal". Ici, ce n'est pas tant l'histoire, de toute façon difficilement compréhensible, qui importe mais cette expérience sensorielle : cheminer en compagnie d'Yves et éprouver quelque chose de son univers. Eva Tourrent - Tënk.fr

 

le film présenté sur DVD.CLASSIK.com

 

 

Dimanche 14 avril 10 h 00

rencontre avec Jean-Pierre Daniel

 

 

Les Œuvres et la langue de Fernand Deligny sur France-Culture

 

retour à l'accueil                          retour à la page Doc, Doc, Doc 2019

 

retour à la grille horaire

Télécharger

le programme en cliquant ci-dessous

Classique sur grand écran