Les deux visages d'une femme Bamiléké

 

Documentaire de Rosime Mbakam

Durée : 1h26

 

 Je m'appelle Rosine Mbakam, j'ai 34 ans, je suis camerounaise, j'ai grandi au Cameroun jusqu'à mes 27 ans dans le respect des traditions. En 2007, je pars pour la Belgique pour y poursuivre mes études. C'est la première fois que je quitte mon pays.
Ma mère s’appelle Mâ Brêh en Bamiléké ou encore Mâ. Elle a 68 ans et a toujours vécu au Cameroun. Elle a grandi dans le maquis où sa famille comme beaucoup d'autres fuyaient la répression des colons français. Elle s'est mariée à l'âge de 18 ans avec un homme que ses parents lui avaient présenté. Le film est un face à face qui confronte et questionne le choix des deux femmes. Deux générations qui se regardent, surtout deux femmes qui échangent sur leur intimité, leurs souffrances et leur désir de femme.

 

Le film a été présenté en septembre sur la plate(forme de visionnement Tênk

Le réalisateur Pascal Catheland a écrit à cette occasion ce texte :

- Rosine a 34 ans. Ses vingt-sept premières années, elle les a passées au Cameroun aux côtés de sa mère, avant de décider de partir. Depuis la Belgique où elle vit aujourd'hui, elle a préparé ce retour qui prendra les allures d'un film de cinéma. Ce portrait croisé, tout en nuances, façonné par les échanges entre une mère et sa fille, livre un témoignage poignant sur la condition des femmes camerounaises. Film à la première personne, "Les Deux Visages d'une femme Bamiléké" donne accès à une parole bouleversante et nécessaire.

                                        

Dimanche 8 avril  10 h

rencontre avec Rosine Mbakam animée par Patrick Leboutte

 

retour à l'accueil                          retour à la page Doc, Doc, Doc 2018

 

retour à la grille horaire

Télécharger

le programme en cliquant ci-dessous



 en JUIN